Qui entend prévenir la contagion de la procrastination au sein de son équipe se doit de miser sur la diversité. Il lui faut notamment veiller à ce qu’il y ait une personne radicalement différente des autres !
« Soyons honnêtes, nous procrastinons tous au bureau. Plus ou moins, d’accord, mais tout de même. Ne serait-ce qu’en raison du fait qu’il y a des tâches qu’il nous faut accomplir alors qu’elles nous rebutent affreusement. Pas vrai?
Bon. Mais avez-vous songé une seconde que la procrastination dont vous souffrez, vos collègues immédiats en souffrent eux aussi? Et ce, sans rien dire, sans rien laisser paraître. Pis, avez-vous pensé à la possibilité que votre propre procrastination les a contaminés? Inconsciemment, certes, mais tout de même. »
Voir la suite de l’article